Théories du texte, théories de l’hypertexte.

 

La quatrième séance du séminaire B  » la technique à l’oeuvre  » aura lieu en Sorbonne le mardi 5 février 2008 à 19h, dans la bibliothèque Ascoli (escalier C, 2ème étage gauche).

 

 

 

 

Théories du texte, théories de l'hypertexte. dans ACTUALITES Proust_retouche
Nous accueillerons à cette occasion Alexandre Gefen, Maître de conférences en littérature française du XXe siècle à l’Université Montaigne Bordeaux 3, directeur du site Fabula, membre du groupe de recherche Modernités. La discussion portera sur « Théories du texte, théories de l’hypertexte ».

 


« Notre pensée post-structuraliste de l’auteur, de la narration et de la fiction est-elle seulement contemporaine de l’émergence d’Internet comme espace de publication, de recherche et de création ? On se proposera d’enquêter sur quelques concepts transversaux qui unissent, du côté de l’épistémologie et de l’histoire des idées, les post-modernités du texte et celles de l’hypertexte, du concept de virtuel à celui de création collective. » (A. Gefen)


 

Nous espérons vivement que vous pourrez être des nôtres pour enrichir cette réflexion.

 

 

photo12.jpg

 

Alexandre Gefen est auteur, entre autres, de : La Mimèsis (Flammarion), Frontières de la fiction (Presses Universitaires de Bordeaux/Nota Bene), Œuvres de Marcel Schwob (Les Belles Lettres), Barthes au lieu du roman (Desjonquères). Il travaille également sur différents projets d’édition électronique, notamment ceux de la plate-forme CPEM (Corpus Électroniques de la Première Modernité) de l’Université Paris-Sorbonne : http://www.cpem.paris-sorbonne.fr/)

 

Quelques documents à titre bibliographique :

- Mutation du concept de fiction à l’heure de la notion de réalitévirtuelle : J.-M./- Schaeffer Qu’est-ce que la fiction (Seuil)

- M.L Ryan : narratologie étendue au mondes possibles : http://lamar.colostate.edu/~pwryan/narr.htm

- Landow : théorie du texte et théorie de l’hypertexte : George P.Landow, Hypertext 2.0 : The Convergence of Contemporary CriticalTheory and Technology, Baltimore and London, The Johns HopkinsUniversity Press, 1997

- Oeuvre individuelle et oeuvre collective : travaux de Roger Chartieret de Vandrhope :, par exemple Christian Vanderdorpe, « Entre codex etHypertexte », extrait de « Du papyrus à l’hypertexte – Essai sur lesmutations du texte et de la lecture », Éditions de la Découverte, 1999

La méthode de dramatisation

La méthode de dramatisation dans ACTUALITES deleuze_grand

La troisième séance du séminaire A « Méthodes de dramatisation » aura lieu en Sorbonne le mardi 22 janvier 2008 à 19h, dans la bibliothèque Ascoli (escalier C, 2ème étage gauche)

Nous accueillons à cette occasion Mme Paola Marrati, professeure à Johns Hopkins University, pour une réunion de travail autour du texte de Gilles Deleuze, »La méthode de dramatisation » in L’Ile déserte et autres textes, Minuit, 2002, pp. 131-162.

 

L’entrée en est libre.

 

Paola Marrati

 

Paola Marrati est professeure de sciences humaines et de philosophie, rattachée au Humanities Center et au Département de Philosophie à l’Université Johns Hopkins de Baltimore. Elle dirige le Comité de direction du programme pour l’étude des femmes, du genre et de la sexualité à l’Ecole des Arts et des Sciences de la même université. Elle a été également, de 2001 à 2007, directrice de programme de recherche au Collège International de Philosophie, à Paris.

  Paola_Marrati dans ACTUALITES 

 

 

Elle est l’auteure de Genesis and Trace: Derrida Reading Husserl and Heidegger (Kluwer, 1998; Stanford University Press, 2005) et de Deleuze : philosophie et cinéma (PUF, 2003), qui a été traduit en espagnol (Buena Vision, 2004) et doit l’être prochainement dans une édition anglaise augmentée de The Johns Hopkins University Press (été 2008). Elle est actuellement en train d’achever la rédaction d’un projet de livre sur L’Evénement et l’Ordinaire : sur la philosophie de Stanley Cavell et de Gilles Deleuze (The Event and the Ordinary: On the Philosophy of Stanley Cavell

Info partenaire : Tangible, Intangible, Contact

Du 28 au 31 janvier 2008 se tiendra à Compiègne

un séminaire interdisciplinaire intitulé

 

« Tangible, Intangible, Contact ».

 

 

Au sein de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), ce séminaire est organisé par le laboratoire COSTECH qui co-parraine cette année notre Groupe de Recherches Théoriques. Il met en résonance des problématiques propres à la philosophie, à la technologie et à la cognition. Plus d’informations sont disponibles dans la plaquette de présentation et d’inscription.

 

N.B. : retrouvez toutes les informations sur nos partenaires dans la page « partenaires » du site.

Le philosophe et ses techniques

Le philosophe et ses techniques dans ACTUALITES gregoirelegrand

La troisième séance du séminaire B  » la technique à l’oeuvre  » aura lieu en Sorbonne le mardi 18 décembre 2007 à 19h, dans la bibliothèque Ascoli (escalier C, 2ème étage gauche).

 

Nous accueillerons à cette occasion François-David Sebbah, philosophe et maître de conférence à l’Université de Technologie de Compiègne. La discussion portera sur ce qui lie le philosophe à sa technique de pensée, et tout particulièrement quand une pensée de la technique semble lui faire défaut.

 

Nous espérons vivement que vous pourrez être des nôtres pour enrichir cette réflexion.

 

N.B. : initialement programmée le 13 novembre 2007, cette séance a dû être déplacée car l’accès à la bibliothèque était impossible ce jour-là ; elle remplacera celle avec Thomas Dommange (séminaire A), retenu au Canada pour raisons professionnelles.

François-David Sebbah

 

L’essentiel de mes recherches peut être considéré (sans ordre de priorité) :

 

  1. Tout d’abord comme une interrogation de la fécondité de la méthode phénoménologique ;
  2. Comme, du coup, une réflexion sur les divers usages de cette méthode – en particulier, mais pas seulement, dans le champ des sciences cognitives ;
  3. Plus largement comme une tentative d’élucidation du moment contemporain de la phénoménologie ou post-phénoménologie en France (les enjeux liés au dit « tournant théologique » ; la tension entre paradigme scientifique et phénoménologie « d’écrivain » ; « phénoménologie et déconstruction »…) ;
  4. Comme une réflexion portant sur la subjectivité ;
  5. Comme l’examen de l’une des pensées du XX ème siècle qui a le plus radicalisé la portée de l’exigence éthique, celle d’E. Lévinas.

Mon insertion depuis plus de dix ans dans l’enseignement et la recherche menés à l’Université de Technologie de Compiègne ont contribué à mettre en place le programme de recherche suivant :

 

  1. Initier un va-et-vient entre des pensées de l’éthique « fondamentales » comme celles d’E. Lévinas ou d’H. Jonas, et des problèmes précis, issus de la modification de l’homme (de son agir, de son corps) par les technologies.

  2. Tenter de proposer un apport proprement philosophique au travail interdisciplinaire mené dans le cadre de la plate-forme « suppléance perceptive » de l’équipe de recherche COSTECH. Il s’agit en particulier d’aider à la mise en oeuvre d’une méthode : ce qui suppose une discussion de la notion de « phénoménologie expérimentale », oxymoron monstrueux pour les uns, méthode de la psychologie scientifique pour les autres.

  3. Enfin, tenter de saisir et d’évaluer l’élaboration philosophique de la notion de « technoscience » dans le champ du contemporain.

L’informatique et la construction du monde

L'informatique et la construction du monde dans ACTUALITES secondlife01

 

La deuxième séance du séminaire B  » la technique à l’oeuvre  » aura lieu en Sorbonne le mardi 4 décembre 2007 à 19h, dans la bibliothèque Ascoli (escalier C, 2ème étage gauche).

Nous accueillerons à cette occasion Guillaume Carnino, Ingénieur informaticien, doctorant en histoire des sciences et des techniques, avec qui nous questionnerons de manière critique comment la technologie informatique participe de la création du monde.

Guillaume Carnino

_ Ingénieur informaticien (UTC)
_ Licence et maîtrise de philosophie
_ Licences d’histoire et de sociologie
_ DEA d’histoire des sciences

photogc dans ACTUALITES

_ Doctorant en histoire des sciences, sous la direction de Dominique Pestre

- Sujet :
L’invention de « la science ». L’émergence d’un nouveau régime de production, de régulation et de justification des savoirs en France de 1850 à 1880

_ Publications :

* « L’immédiate apocalypse. Temporalité et mutation anthropologique à l’ère du numérique », in Mana, n°14-15, Frontières et limites : avons-nous dépassé les bornes ?, Stéphane Corbin et Catherine Herbert (dir.), L’Harmattan, 2007
* La Tyrannie technologique (dir.), L’échappée, 2007
* Pour en finir avec le sexisme, L’échappée, 2005

 

A propos de Sartre

A propos de Sartre dans ACTUALITES sartre

La deuxième séance du séminaire A : « Méthodes de dramatisation » aura lieu en Sorbonne le jeudi 29 novembre 2007 à 19h, dans la bibliothèque Ascoli (escalier C, 2ème étage gauche).

Nous accueillerons à cette occasion Jean-François Louette, qui viendra animer une réflexion autour de Sartre.

Nous aborderons avec lui les problèmes liés aux méthodes sartriennes de dramatisation : dramatisation de l’oeuvre théâtrale, avec ses procédures et ses constructions ; mise en fiction dramatique du récit romanesque, dans ses proximités et différences avec la construction des pièces de théâtre ; présence de noyaux dramatiques dans la philosophie – en particulier autour de la double valeur, théâtrale et conceptuelle, de la notion de situation.

Jean-François Louette

 

Jean-François Louette est professeur à l’Université de Paris-Sorbonne, spécialiste des littératures du XXème siècle et du rapport littératures-philosophies, éditeur de Bataille et Sartre dans la Pléiade.

1234
 

Alex Blog | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres